2500 cuiseurs

2500 cuiseurs
La mission de mai 2010 vient de se terminer. Pendant près de 2 semaines, nous n’avons pas ménagés nos efforts pour participer au lancement des phases opérationnelles du projet 2500 cuiseurs pour le territoire de la préfecture de Kindia.

Premier acte : le projet a pour ambition d’être durable au delà de la période 2010-2011 pour laquelle le financement de l’Union Européenne a été obtenu. Nous faisons le point avec Mariama qui pendant plusieurs mois a étudié l’adaptation des modalités de financement par la taxe carbone. Son travail s’est conclu par une rencontre relayée par la télévision, avec les élus locaux et les responsables des organisations.

Deuxième acte : formation des artisans pendant 3 jours. Les plans ne sont pas encore figés. La contrainte dimensionnelle des tôles impose une cure d’amaigrissement à notre cuiseur. Et la taille des marmites nous oblige à élargir le plateau supérieur. Les 10 forgerons construisent 10 cuiseurs avec nos exigences. Le dernier jour, au moment de la photo, nous sommes béats devant le charme du nouveau cuiseur guinéen.

2500 cuiseurs
Troisième acte : la commercialisation. L’association partenaire APEK Agriculture a recruté 3 animatrices pour le projet. Manque de chance, l’une d’entre elle vient de se blesser en moto. De plus une autre est malade ! Mais le premier jour qui leur est dédié en salle, elles sont toutes présentes.

Après la théorie, la pratique : pendant 4 jours, nous sillonnons les pistes pour rencontrer chaque jour un village différent. Le premier jour, nous sommes au fond de la brousse à 3 heures de Kindia. La cuisson comparera la cuisson de la sauce entre le feu à 3 pierres et le cuiseur économe.

Deuxième jour, nous sommes sur le marché de Samaya. Une petite démonstration de chauffe d’un litre d’eau déclenche une vingtaine de commandes à commencer par la responsable de l’union locale qui jouera le rôle de vendeuse.

Le troisième jour, la piste nous conduit jusqu’à la frontière avec la Sierra Leone. La cuisson du riz entre le feu à 3 pierres et la cuisson traditionnelle se conclu par un rendement exceptionnel, information rediffusée par la Radio Rurale.

Le quatrième jour, quelques minutes nous suffisent pour atteindre Koliady en périphérie de la ville, là où la population achète le bois pour 2000 FG par jour. La mesure très rigoureuse de bois consommé donne 700 gr pour le cuiseur et 3900 gr pour le feu à 3 pierres. Les 20 femmes présentes commandent toutes le cuiseur pour 35000 FG.

Les animatrices sourient, leur tache semble maintenant presque facile. Restent encore des ombres sur les trajets à faire en moto pour les destinations éloignées.

Le dernier jour, la mission se conclut pour la remise des attestations de formation à la fédération des artisans. Le protocole n’empêche pas une excellente ambiance ponctuée par les éclats de rire et les applaudissements.

Tout le monde est confiant dans le projet et a compris son rôle. Ces bouts de tôles rassemblés dans lesquels on a disposé de la cendre sont l’aboutissement de 8 années de préparation entre la formation Bolivia Inti, les missions d’exploration 2004, 2005, 2006, les recherches de financement. Le Cuiseur à Bois Econome à Kindia est aujourd’hui l’œuvre commune des associations Coopération Atlantique Guinée 44, BISS, APEK Agriculture sans oublier la participation du Centre de Formation Professionnel de Kindia et de la Fédération des Artisans.

Le prix de revient direct du cuiseur est de 18 euros. La famille participe pour 5 euros. Le projet prévoit une diffusion de 500 cuiseurs en 2010 et 2000 cuiseurs en 2011.

2500 cuiseurs

J'aime Bof


noubi ly : acquisition prototype - 12 mars 12, 00:59

une association de femmes au Senegal intéressée par ce prototype de fourneau
J'aime Bof 2 personnes ont aimé cet avis.


ZEN Chantal : four économe - 09 octobre 11, 15:30

Bjr, présidente d'une petite asso au centre du Bénin, je
souhaiterais savoir comment se procurer les plans du four économe.
J'aime Bof


Talvard : demande d'information sur votre four - 04 avril 11, 17:35

Bonjour
nous sommes une petite association
www.lagouttedeau.eu et nous avons un projet de four économe pour la casamance Sénégal
SErions tres interessés pour beneficier de votre experience
Comment fabriquez vous localement le four?
Avez vous des plans?
Comment le commercialiser? 18 € semble une somme impossible a payer pour une famille sénégalaise.
Merci d'entrer en contact avec moi
jean-pierre@talvard.com
J'aime Bof 1 personne a aimé cet avis.