Le feu à 3 pierres

Le feu à 3 pierres Problématique: pourquoi essayer de cuire autrement ?
Le bois de feu est la source principale d'énergie à usage domestique dans les pays d'Afrique. Plus de 2 milliards de personnes dans le monde utilisent du bois ou du charbon de bois pour cuisiner les aliments.

Les pratiques traditionnelles de cuisson représentent des moments importants dans la vie quotidienne des familles ; ils participent à la répartition des tâches et à la structuration de la famille. Le foyer ouvert autour de trois pierres peut en quelque sorte symboliser l'union de ses membres et leur solidarité.

Pourtant ces pratiques ne sont pas sans inconvénients et il faut en prendre conscience pour les améliorer, les adapter au monde actuel et leur permettre de favoriser le développement des populations plutôt que le freiner.

En effet, la croissance démographique fait que les ressources en bois locales sont prélevées en quantité supérieure au renouvellement naturel, et la déforestation qui progresse en Guinée rend la tâche de plus en plus difficile : Il faut aller de plus en plus loin du village pour trouver du bois et aujourd'hui, cette activité représente en moyenne 15 heures de travail par semaine pour une famille. Le plus souvent, ce sont les femmes et les enfants qui supportent ce travail. L'Afrique voit disparaître chaque année 4 millions d'hectares de forêt ! Cette déforestation entraîne de plus des perturbations climatiques locales et les témoignages des anciens semblent montrer qu'aujourd'hui il pleut moins et qu'il fait plus chaud qu'autrefois à Kindia.

Il importe donc aujourd'hui de rechercher des moyens de cuisson moins consommateurs de bois, pour contribuer à tous les efforts de développement durable de la Guinée et améliorer le bien être des populations.

Parmi les moyens possibles, nous avons cherché à promouvoir :
- La cuisson solaire
- les poêles économes en bois
Le feu à 3 pierres
Le feu à 3 pierres
Le feu à 3 pierres
Le feu à 3 pierres
J'aime Bof